Stéphane Kerecki

Contrebassiste, compositeur, arrangeur.

Genre : Jazz
Date de naissance : 1970

Après des études supérieures d’économie à Paris II (DEA), Stéphane Kerecki est entré au Conservatoire National Supérieur de Paris où il a étudié la contrebasse avec Jean‐François Jenny‐Clark, Riccardo Del Fra et Jean Paul Celea.

Ses premiers engagements l’ont amené à intégrer le quartet de Steve Potts et à devenir le premier bassiste du Paris Jazz Big Band.

Cela fait maintenant une vingtaine d’années, Stéphane Kerecki s’est produit dans de nombreux groupes notamment celui de Denis Colin, Guillaume de Chassy, Yaron Herman, Daniel Humair ainsi que François Jeanneau.

Les nombreuses récompenses qu’il a reçues:

  • Stéphane Kerecki est gratifié en 2001 du 2e prix de Soliste au Concours International de Jazz de Paris La Défense (seul contrebassiste nommé).
  • Le magazine «Jazzman» le classe parmi les 125 talents pour demain en 2005.
  • Il est enfin nommé en février 2013 parmi les trois finalistes du Prix Django Reinhard (Musicien Français de l’année) de l’«Académie du Jazz».
  • Jazz magazine le cite parmi les trois musiciens de l’année 2014.
  • En 2015, il est lauréat des Talents Jazz ADAMI. 

Spécialiste de la contrebasse :

Stéphane Kerecki Trio :

Depuis 2003, il dirige son propre trio formé avec le saxophoniste Matthieu Donarier et le batteur Thomas Grimmonprez. Ils ont enregistré plusieurs disques notamment Story Tellers et Focus Danse pour lesquels ils ont reçu de nombreuses récompenses : Grand Prix 2007 de l’«Académie Charles Cros», Disque d’Emoi de l’année 2007 (Jazz Magazine), Choc du Monde de la Musique …

En 2012, le trio enregistre son dernier opus Sound Architects en compagnie du saxophoniste Tony Malaby et du pianiste serbe Bojan Z (Michel Portal, Henri Texier, Julien Lourau…), pour le label Outnote/Outhere. Ce disque est salué par la presse spécialisée («Indispensable JAZZ NEWS», Sélection SO JAZZ, Elu citizen Jazz, MUST TSF…) et est sélectionné parmi les 3 disques de jazz de l’année 2012 par le quotidien «Libération».

De multiples collaborations :

Stéphane Kerecki a également participé à des trios ainsi que des quartet pour lesquels il recevra de nombreuses récompenses.

  • 2014 : enregistre le CD Nouvelle Vague avec John Taylor, le saxophoniste Emile Parisien, et le batteur Fabrice Moreau. La chanteuse Jeanne Added rejoint le groupe sur deux titres dont «La chanson de Maxence» de Michel Legrand qui sera saluée par Télérama comme la chanson jazz de l’année 2014.
  • 2016 et 2017 : participe à deux trios pour lesquels il écrit une partie du répertoire : le trio Modern Art fondé par Daniel Humair et auquel s’ajoute le saxophoniste Vincent Lê Quang, et le trio Aïrès fondé par le pianiste Edouard Ferlet et la trompettiste Airelle Besson
  • 2018 : sortie de son nouvel opus French Touch en quartet avec Emile Parisien, Fabrice Moreau et le pianiste Belge Jozef Dumoulin autour des standards de l’électro-pop française.

Enseignement :

Stéphane Kerecki enseigne depuis 2002 la contrebasse ainsi que l’improvisation à Yerres, Orsay et Paris 11 au conservatoire.
Il est également depuis 2004 professeur au pôle supérieur de Paris Boulogne (PSPBB).

French Touch
​Stephane Kerecki 4tet
2018

Nouvelle Vague
Stephane Kerecki 4tet
2014

 alt=

Sound Architects
Stéphane Kerecki trio + Tony Malaby & Bojan Z
2012

Patience
Stéphane Kerecki trio et John Taylor
2011

Houria
Stéphane Kerecki trio feat. Tony Malaby
2009

Focus Danse
Stéphane Kerecki trio
2007

Story Tellers
Stéphane Kerecki trio
2004