Stage de batterie


Media Object

Gaëtan Allard

Voir sa fiche


Media Object

Kevin Lucchetti

Voir sa fiche

Les principes fondamentaux :

L’apprentissage va du simple vers le complexe. Il sera donc inutile d’envisager de travailler des morceaux difficiles si l’on a déjà du mal à tenir le tempo.

Ne pas brûler les étapes. Il faut du temps et de la pratique pour devenir un bon batteur, un travail mal ou pas dirigé ralentit la progression et peut complètement scléroser votre jeu.

Porter une grande attention au corps ( position, tenue des baguettes, respiration, crispations…) de manière à ne pas gêner le processus d’apprentissage.

Sensibiliser le stagiaire à entendre dans son jeu ce qui ne fonctionne pas (oreille). S’écouter, et écouter le contexte ( mélodie, métronome…), pour voir si l’on est en place, si on accompagne bien. Meilleure est l’acuité de l’élève à comprendre ses propres « défauts », plus efficace sera son travail et rapide sa progression, et plus de plaisir il aura à jouer.

Le solfège, tout comme la technique, ne sont pas une finalité. On ne s’en sert que comme outil pédagogique qui accélère le progrès du stagiaire, ainsi qu’à des fins musicales.

Les outils techniques :

Improvisation, solo, plaisir de répétition.

Réglage et cohérence de l’instrument seul, puis cohésion avec les autres timbres instrumentaux.

Trouver son propre confort, tenue des baguettes…

Position, Gestuelle, Respiration

Affinement de la perception du tempo, imposer le tempo et développer son assurance

Travail du rythme et du placement rythmique

Indépendances & Coordinations

Analyse de styles et culture musicale (groove, latin, swing, reggae, afro…)

Technique de la caisse claire et des balais.