Amaury-Faye

Pianiste, compositeur, arrangeur et enseignant.

Genre : Jazz, improvisation

Concertiste considéré comme l’un des pianistes les plus prometteurs sur la scène actuelle, Amaury est l’un des fers de lance de la nouvelle génération de jazzman français.

Les nombreuses récompenses qu’il a reçues:

  • Berklee Jazz Performance Award 2015 aux USA
  • Lauréat Jazz à Vienne 2016
  • Prix d’Instrumentiste au Tremplin International de Jazz d’Avignon 2016.
  • Prix du Public et Second Prix du Jury au International Biberächer Jazzpreis 2016 en Allemagne.

Spécialiste du piano :

A déjà joué avec des musiciens reconnus tels que Joanne Brackeen, Tia Fuller, George Garzone, Emile Parisien, Médéric Collignon, Vincent Artaud, Thomas de Pourquery.

Amaury est actuellement collaborateur France pour le label de jazz indépendant Belge Hypnote Records.

Après un passage au conservatoire de jazz de Montauban, Amaury est parti en 2014 à Boston intégrer l’école de Berklee pour étudier avec des musiciens mondialement renommés tels que la légendaire pianiste et NEA Jazzmaster Joanne Brackeen :

(Joe Henderson, Stan Getz, Dexter Gordon, The Jazz Messengers) ou encore Tia Fuller (Christian McBride, Esperanza Spalding, Joe Lovano, Terri Lyne Carrington).

Berklee Jazz Performance Award

En Mars 2015, Amaury Faye a reçu le qui désigne le meilleur pianiste de l’année.

Sideman et soliste, c’est à la tête de son trio qu’il donne le meilleur de lui-même, renouvelant avec ses deux acolytes, le bassiste Louis Navarro et le batteur Théo Lanau, l’une des formules les plus nobles du jazz.


Leur premier album Clearway (PIAS – 2017) s’est vu récompenser du label « Révélation »! par la revue française Jazz Magazine/Jazzman, leur second album Live In Brussels (Hypnote Records – 2018) a lui reçu 4 étoiles dans la même revue, et 3 étoiles dans le quotidien belge Le Soir.
Depuis 2016, Amaury est l’un des membres du Vogue Trio sous la houlette du contrebassiste belgo-italien Giuseppe Millaci. Le trio a déjà sorti deux albums, Songbook et The Endless Way (Hypnote Records – 2017 et 2019).
Le trio s’est déjà produit dans divers coins du globe, du Mexique au Japon en passant par Haïti ou l’Azerbaïdjan.Amaury est membre d’un collectif français, Initiative H, dont la notoriété est désormais bien établie en Europe.

Fondé et dirigé par le saxophoniste français David Haudrechy (Archie Shepp, Rick Margitza).
Cet ensemble de 12 musiciens a sorti une trilogie (Deus Ex Machina, Neuklang – 2013; Dark Wave, Neuklang ­- 2015; Broken Land, Neuklang – 2018).
Ce groupe présente actuellement un album axé sur la musique de l’illustre compositeur Louis Hardin, alias Moondog (Sax Pax for a Sax, Neuklang – 2019), album qui s’est déjà vu décerner un « fff » dans Télérama.
Des débuts en solo


En 2019, Amaury a enregistré son premier album solo Buran, suite de huit pièces parue sur le label L’Esprit du Piano, en collaboration avec la Fondation BNP-Paribas, Yamaha Music et Hypnote Records.

Si la musique d’Amaury Faye appartient essentiellement à la catégorie du « jazz mainstream », il peut-être difficile d’être plus spécifique, tant est la richesse et la diversité des influences qui la caractérisent, allant du classique au jazz, de la pop au rock ou au blues.La personnalité d’Amaury Faye est à multiples facettes :

Il est en premier lieu un improvisateur et cherche constamment un nouveau chemin au cours de ses différents morceaux.
La surprise, l’idée spontanée, sont au coeur de son discours et donnent aux musiciens toujours plus de nouvelles pistes à explorer ensemble.
A cette dimension libre vient alors se lier une autre: celle de l’écriture.
Amaury a développé dans ses improvisations un sens de la construction, une capacité à élaborer une forme claire dans son discours en sachant contrôler et juxtaposer le son, la virtuosité, la complexité et la simplicité.

Une philosophie de jeu qu’il tient de ses influences, aussi bien les compositeurs classiques que les grands improvisateurs.

L’attention qu’il accorde ainsi à l’architecture de chaque pièce, mélangeant l’écriture et l’improvisation, jouant sur les idées et les climats, donne à sa musique une forte expressivité et une identité singulière.

Enseignement :

Concertiste à temps plein, Amaury a plusieurs fois eu l’opportunité de donner des master classes dans divers lieux, entre autres :

  • Université de Musique de Port-au-Prince (Haïti)
  • Université de Musicologie de Toulouse-Jean-Jaurès (France)
  • Centre National des Arts de Mexico (Mexique)
  • Baku Jazz Festival (Azerbaïdjan)

En adaptant l’enseignement à tous les niveaux, en cours d’instrument ou en atelier, voici les points principaux abordés.

Travail sur la formation musicale:

Enseignement harmonique (système tonal et modal, travail sur la dissonance et son application)
Enseignement rythmique (conscience de la forme, time, interaction)
Travail sur les standards de jazz
Histoire de la musique a travers les différents répertoires

Travail de l’improvisation:

Improviser sur différents contextes (grille d’accords donnée, grooves, improvisation libre)
Travail sur le lâcher prise
Approche physique de l’improvisation (relaxation, respiration
Importance de la construction du discours, théorie de la composition instantanée (écoute de solos références, mise en pratique)

Travail sur le métier d’artiste, du point de vue de l’artiste (avancés, en cours de professionnalisation):

La direction artistique (ligne artistique, management d’une carrière, d’un groupe, etc…)
La production d’un album, en auto-production ou en travail avec un label (de l’enregistrement à la distribution et la promotion)
La communication (image, réseaux sociaux, site internet, réseaux traditionnels)
Le démarchage de concerts (seul ou avec un agent/booker/manageur).

Langue pratiquée : anglais

Informatique : maîtrise de Sibelius (logiciel de notation musicale)