Timothée Quost

TQuost

Site internet

Timothée Quost commence à étudier la trompette en 1996 à l’école de musique de Beaune, en suivant la formation classique. C’est en découvrant le rock et le jazz à l’adolescence qu’il se tourne réellement vers la musique et commence à monter quelques projets.

Décidant d’en faire son métier, en 2007, il intègre le conservatoire de Chalon sur Saône pour y suivre un double cursus en jazz et en classique jusqu’à l’obtention du DEM (diplôme d’étude musicale) en classique (2011) et en Jazz(2012). Parallèlement à ca il participe à de nombreux projet en Bourgogne, notamment le Bigband de Dijon, l’OJJB de Franck Tortiller, le Bigband Chalon-Bourgogne.

C’est au contact d’Olivier Py (enseignant au CRR de Chalon sur Saône) que Timothée trouve vraiment sa voie dans la création musicale, à travers une approche très ouverte, mêlant improvisation, musique contemporaine, électroacoustique, musique mixte, jazz moderne.

C’est ainsi qu’il monte son premier projet « sérieux », le sextet QUOSTET, mettant en avant une recherche sur les liens entre musique contemporaine et musiques improvisées, avec lequel il remportera notamment le tremplin de Jazz à vannes en 2012. Egalement initiateur du groupe OCTOPULSE, plus tourné vers les musiques électroniques, il sort son premier cd en novembre 2012. On peut aussi retrouver le trompettiste au côté de Pierre Juillard dans un duo de musiques improvisées mixte nommé les Astragales.

Timothée Quost intègre en septembre 2012 la classe de Jazz du Conservatoire national supérieur de musique de Paris ou il se perfectionne en trompette et en composition, ce qui lui permet d’approfondir sa démarche de rencontre des genres. Depuis nous avons pu l’entendre au côté de Riccardo Del Fra, ou Joachim Kühn, ainsi que dans ses propres projets, notamment une commande du festival Orgue en Ville de Besançon à l’été 2013, et une création de ballet autour d’Alice au Pays des Merveilles, au printemps 2014.

Toujours dans une optique de recherche, il multiplie ses différentes productions, étudiant les liens qui peuvent exister entre la musique contemporaine, l’improvisation libre et le jazz, sans oublier les musiques actuelles. A venir, l’enregistrement d’un second disque, et de nombreux projets de groupe ou de création.